Entreculturas ONG Jesuita para la educación y el desarrollo
Entreculturas ONG Jesuita para la educación y el desarrollo
Entreculturas ONG Jesuita para la educación y el desarrollo
Entreculturas ONG Jesuita para la educación y el desarrollo AGIR

L’ombre de la violence plane sur la vie de plus de 240 millions de filles dans le monde.

La violence est à l’origine de graves séquelles psychologiques, physiques et sociales qui les marquent à jamais et les empêchent de profiter de leur enfance et de construire leur avenir.

NOUS VOULONS QUE LA LUMIÈRE DES FILLES BRILLE DE TOUTE SA FORCE

Les filles ont le droit de bénéficier de l’égalité des chances, de connaître une enfance sans peur, de ne pas être victimes de menaces ni d’agressions.

  • Nous cherchons à:
  • Rendre visible l’inégalité que subissent les filles
  • Les protéger de la violence (bouton Les filles ?)
  • Encourager leur capacité à décider de leur avenir
  • Plaider pour transformer les causes de cette injustice

 

Nous avons aidé et accompagné plus de 32 000 filles dans le cadre de projets dans différents pays: République démocratique du Congo, République centrafricaine, Soudan du Sud, République du Tchad, Kenya, Guatemala, Nicaragua, Haïti, El Salvador, Honduras et Pérou.

Découvrez notre programme

AGIR POUR EN FINIR AVEC LA VIOLENCE

Il est urgent de s’attaquer à l’inégalité entre les sexes, profondément ancrée, qui est à l’origine de la violence contre les filles. Nous avons besoin de votre soutien pour que les droits des filles bénéficient d’une protection internationale efficace, pour qu’elles ne subissent plus de violences, d’intimidations et d’abus. Grâce à votre soutien, nous pourrons défendre leurs droits auprès du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme. Il faut agir maintenant !

Nous soutenir

Télécharger le rapport

ACTUALITÉS

Kim a dû se battre pour retourner à l’école.

Kim nous raconte l’importance que l’accès à l’éducation a pour elle et pour toutes les filles de son âge...

Lire plus

Je ne donnerai jamais mes filles en mariage

En effet, Iklas connaît bien les difficultés des filles du Tchad : elle-même a été forcée à se marier à 15 ans et a dû quitter l’école.

Lire plus

Nous nous sommes rendus au Tchad et au Guatemala pour améliorer notre intervention auprès des filles.

Accompagnés des enfants, de leurs parents, de leurs enseignants et du personnel qui travaille dans nos projets...

Lire plus

Filles à l’abri de la violence : le droit à l’éducation, une garantie d’égalité

La violence contre les filles représente un problème global qui concerne tous les citoyens...

Lire plus

Lancement de la campagne La LUZ de las NIÑAS

Lors du lancement de la campagne La LUZ de las NIÑAS, nous avons été accompagnés de deux femmes...

Lire plus
PLUS D’ACTUALITÉS